Un journaliste de Radio Télé Signal bastoné par un agent de l’USGPN.

Très tôt ce matin, 17 octobre 2019 , aux alentours du champs-de-mars, Reynald Petit-Frère journaliste de la Radio Télé Signal, a reçu des bastonnades d’un agent de l’unité de sécurité générale du palais National (USGPN).

L’incident s’est produit au moment de la commémoration de la 213ème anniversaire de la mort de l’empereur Jean Jacques Desalinnes, où le président de la République Jovenel Moïse, déposait un gerbe de fleurs en mémoire du père de la nation haïtienne au Musée Panthéon National.

Des agents de de l’unité de sécurité générale du palais National ont pris en otage le champ-de-mars, et empêchaient à certains journalistes haïtiens d’entrer dans la salle du MUPANAH.

Les agents de l’USGPN ont été très agressives ce matin vis-à-vis des journalistes. Reynald Petit-Frère a reçu plusieurs coups de poing , son visage tumifié,puis l’écran de son téléphone brisé.

Il faut souligner que, le journaliste Reynald Petit-Frère a été victime de répression policière lors d’une manifestation anti-pouvoir. Pour une énième fois ce jeudi, il vient d’être frappé par les agents USGPN.

Depuis longtemps des Journalistes qui devraient exercer leurs fonctions en toute quiétude comme indique la déontologie du métier, n’y arrivent pas à faire a force qu’ils sont toujours des cibles de certains individus.

Quant il s’agit pour des séances de manifestations, les journalistes font toujours l’object d’agressions verbale et physique d’où même la police nationale d’Haïti ne les épargnent pas.

La Rédaction

Laisser un commentaire