Objet de vandalisé les locaux de la Faculté d’ethnologie : Le Rectorat de l’UEH Condamne.

(Mardi 29 Octobre 2019-)

Dans une note de presse rendue publique en date du mardi 29 octobre 2019, le Rectorat de l’Université d’État d’Haïti (UEH) dénonce avec la plus grande fermeté l’acte de vendalisme que la faculté d’ethnologie (FE) a été l’objet au cours de la journée de manifestation anti-gouvernementales du vendredi 26 Octobre 2019.

Dans la dite note portant la signature du rectorat, dont une copie a été acheminée à notre rédaction, le Rectorat explique que l’acte odieux a été commis par des individus bien identifiés, réputés comme des anciens étudiants expulsés de la dite faculté. il s’agit d’un certain Jean Gardy Clervil et consort qui ont profité de la crise que connait le pays pour commettre ce forfait.

Toujours selon cette note, l’incident s’est produit le vendredi 25 Octobre 2019, à deux reprises. Aux environs de une heure, les présumés actionnaires ont escaladé un mur, pour avoir accès à la porte d’entrée où ils ont intimer l’ordre aux agents de sécurité d’ouvrir la barrière. Puis, ces individus sont revenus vers les heures 3h 45PM, escaladant le mur et casser le cadena de la barrière. Ils ont proféré des menaces aux agent de sécurité. Cette fois-ci, ils ont mis le feu dans un véhicule immatriculé SE 07277 après l’avoir pillé et emporter avec eux des matériels de travail de la faculté.

À cet effet le Rectorat de l’Université d’État d’Haïti (UEH) dénonce avec la dernière rigueur cet acte de banditisme et demande à la justice de sévir contre les auteurs.

Dominique JEAN.

Laisser un commentaire