Haïti /PresseRadio Télé Antilles International pointe le FDI du doigt

Dans une note de presse, adressée à la rédaction de l’agence en ligne ÉQUILIBRE INFO, la Radio Télé Antilles International, à travers son Directeur propriétaire, Jacques SAMPEUR, porte à la connaissance de tout un chacun que la RTAI fonctionne au ralenti avec beaucoup de difficultés à Boutillier.

Selon Jacques SAMPEUR, ce ralentissement de diffusion de sa radio et télé n’est survenu qu’après une fourberie de la part du FDI( Fonds de Développement Industriel ),d’où ce dernier a profité du tremblement de terre du 12 janvier 2010 pour confisquer et fermer depuis 3 ans ses locaux sis à la rue Metellus à Pétion ville, longeant des équipements de studios, des effets personnels, et des archives audiovisuelles de cinquante ans d’histoire nationale.

« Nous sommes contraint d’émettre des chèques au nom de particulier pour le compte de FDI », laisse croire Jacques SAMPEUR, tout en affirmant que Radio Télé Antilles International est jusqu’à présent dépourvu de ses locaux malgré les promesses d’enquêtes de hauts et de grands commis de l’état afin d’y remédier.

Parallèlement, Jacques SAMPEUR,se dit attendre fermement des éclaircissements de l’état haïtien a fin qu’il puisse poursuivre les responsables de FDI en justice même quand ils seront plus en fonction.

Du coup, le propriétaire de Radio Télé Antilles International ,croit à l’émergence d’un nouveau système pouvant changer la mentalité de ces cadres de la classe moyenne qui veulent, la plupart du temps s’approprier frauduleusement des biens de ceux de la même classe qui ont passé toute leur vie à les construire aux prix d’énormes sacrifices.

Sonly MOINIUS

Laisser un commentaire